Marielle Morales est danseuse-interprète et chorégraphe. Elle vit et travaille à Bruxelles où elle crée la Compagnie Mala Hierba en 2004.

Diplômée du Conservatoire National de Région de Bordeaux en danse Contemporaine, elle est passionnée des Arts et Lettres et possède un Master de Littérature.

Elle a été danseuse-interprète dès 1997 pour les Cies Provisional Danza (Madrid), Sol Pico et Alexis Eupierre (Barcelone), Pierre Droulers, pour laquelle elle fut assistante sur le projet "All in All” à l’Opéra de Lyon, Thierry de Mey, Stefan Dreher, Fré Werbrouk, Lise Vachon et Michèle Noiret, pour laquelle elle est assistante depuis 2017(Bruxelles).

 

Elle conjugue et décline ses créations en plaçant sur un même niveau le mouvement, la théâtralité et la plasticité. Pour cela, elle collabore fréquemment avec des artistes d'autres disciplines. Ils génèrent ensemble des pièces atmosphériques, où les corps sont révélés comme une matière plastique et dans lesquelles la forme est en général polie et sculptée jusqu'à son essence.

Son travail permet un regard perçant et sensitif sur le monde, qu'elle interroge dans sa métaphysique, et elle explore des thèmes tels que le Temps, la Persona, les invisibles, les interconnections entre les êtres et le monde, et notamment les effets du son et de ses mouvements sur les matières et sur le corps, depuis 2018.

Son univers et son langage symbolique lui permettent de dévoiler avec chaque création un langage universel et singulier à la fois, qui s'adresse autant à un public averti qu'aux néophytes. Ses pièces chorégraphiques donnent à voir et ressentir, grâce à une imagerie mythologique, cinématographique et philosophique et proposent de réelles expériences physiques et émotionnelles pour le spectateur.

Ses pièces ZAAR, B.U.R, Un gouffre sous l’épaule, Le PLi (Le futur n'était pas comme ça) et Rushing Stillness (Prix de la Critique au meilleur spectacle de danse de Belgique) sont programmées dans plusieurs festivals en Belgique, France, Angleterre, Grèce et Espagne.

Le solo accompagné En Effet! est sa dernière création, créée en mars 2019 aux Brigittines à Bruxelles. Le duo  Double Effect , en processus de création, verra le jour en 2020-2021.

Chorégraphe-interprète

Marielle Morales

Agathe Thévenot est danseuse-interprète. Elle vit depuis 2011 à Toulouse où elle a suivi ses études et où elle développe ses propres projets, tels que De l’autre côté, duo créé en 2012 pour la rue ainsi que pour le plateau et un projet solo en cours de création.

Elle travaille depuis 2015 avec Marielle Morales et se partage dès lors entre Bruxelles et Toulouse. Avec cette chorégraphe elle enrichit ses compétences, notamment en Body Mind Centering, en Flying Low.

Elle définit son corps de danseuse comme une entité interprète-créatrice, une matière organique qui tente d’absorber la moindre particule de force des éléments environnants.  Elle continue à se former dans divers workshops et elle développe le chant ainsi que sa pratique de la basse.

 

Elle a commencé à apprendre la danse hip-hop. Elle a néanmoins poursuivi ses études en danse contemporaine. Tout d’abord avec la chorégraphe Josette Baïz puis au Concervatoire Darius Milhaud à Aix-en-Provence.

En 2011, elle quitte le Sud-Est et s'installe à Toulouse pour y étudier l’anatomie et la physiologie dans le cadre du diplôme d’état de professeur de danse. En 2012, elle intègre le CDC de Toulouse. Les projets générés par cette formation sont Necesito Pièces pour Grenade de Dominique Bagouet par Rita Cioffi, Interférences de Aurélien Richard, La danse macabre par Anne Collod, Le sabot de sapin de Sophie Perez er Xavier Boussiron et Apparaître de Fabrice Lambert.

Agathe y fait les rencontres décisives pour la suite de son parcours.

 

Elle a été interprète pour Samuel Mathieu (Toulouse, 2014), Maxime Gralet Cie ADN (Aix-en-Pce, 2015), Marielle Morales/Cie mala hierba (Bruxelles, 2015/2017), Sophie Perez et Xavier Boussiron Cie le Zerep (Paris, 2017).

Elle travaille actuellement avec César Vayssié (Paris), Caroline Cornelis Cie Nyash (Bruxelles), Camille Cau Cie Pourquoi le chat ? (Paris) et Marielle Morales (Bruxelles).

Danseuse interprète

Agathe Thevenot

Régisseur et créateur de lumières depuis 1994. Il travaille pour plusieurs festivals et théâtres internationaux comme le Kunsten Festival des Arts de Bruxelles, le Festival d’Avignon, le Festival d’Automne de Paris, le Festival du ballet contemporain de Vaison la Romaine, au théâtre du Merlan de Marseille, au CND de Limoges, aux théâtres Varia, Les Tanneurs, la Balsamine à Bruxelles.

Depuis 8 ans, il est régisseur de la Cie michèle Noiret au Théâtre National de Bruxelles et travaille autant avec des Cies de théâtre (Armel Roussel, Karim Barras, Cie Transquinquenal, Clinic Orgasm Society…) que des Cies de danse (Johane Saunier, Pierre Droulers, Julie Bougard, Cie mala hierba- Marielle Morales, Lise Vachon…) ou pour des tournées de concert (Vaya con Dios, Collectif Pony).

Rushing Stillness est la quatrième création en collaboration avec M. Morales après Lorsque même la mauvaise herbe..en 2004, Le Pli en 2011 et Espiritu I en 2014.

Il est aujourd'hui également Directeur Technique du CC d' Ottignies.

Artisan lumière

Marc Lhommel

Artiste multidisciplinaire, il est metteur en scène et acteur, mais aussi compositeur et musicien depuis 2007.

Il crée des pièces de danse et de théâtre avec le soutien du KC nOna de Malines, le STUCK de Louvain, le De Werf de Bruges et le Kunsten Festival des Arts en Belgique et le Festival Transeuropa Hildesheim en Allemagne.

Pour ses créations Tarnish, Per Me Non Basto, Known Some Call Is Air Am, Animals Ago et Burning Man, il compose aussi les bande sonores.

Il est aussi collaborateur artistique pour la création Le PLi (Le futur n’était pas comme ça), créateur lumières des pièces Espiritu I , Rushing Stillness et En Effet! de la Cie mala hierba.

Créateur sonore

Michiel Soete

Artiste plasticien travaillant le film experimental, la photographie et le dessin. Expose en Belgique et au Japon, collabore à la revue FdeC, et initie des laboratoires artistiques tels que Mullein ou Acci-Cocci.
 

Depuis 2003, il collabore à des projets scéniques notamment avec Pierre Droulers, Joëlle Tuerlinckx, Heine Avdal & Yukiko Shinozaki / fieldworks, en tant qu’assistant artistique, scénographe, interprète, sélecteur sonore, graphiste, photographe, etc.. Il rencontre Marielle Morales lors de la création Inouï de Pierre Droulers à laquelle ils participent tous les deux. Il crée la scénographie de Rushing Stillness et collabore avec la Cie mala hierba comme conseiller artistique et plastique, depuis.

Créateur plastique et visuel

Arnaud Meuleman