ONA

création 2020-2021 

NOTE D’INTENTION

Le projet chorégraphique et performatif ONA a pour point de départ le son primal d’une pulsation, le battement de cœur, qui se décline et mue irrémédiablement. 

 

Nous souhaitons explorer la relation physique et
chorégraphique au son familier qu’est ce battement de cœur. Etant inhérent au vivant, ce son définit le fait même que nous existons et que nous agissons. Son rythme pulsatoire se transforme naturellement et se module au gré de nos actions et efforts.

Plusieurs paramètres sont pris en compte, tels que les fréquences et résonances, l’intensité, l’effet entêté de la répétition ainsi que toutes les transformations que peuvent subir le rythme et le tempo de cette pulsation.

 

Sur le plateau, il s’agit d’un défi à trois, un manipulateur de sons et deux danseuses. Comment le son peut-il alors perturber, encourager, exhorter la physicalité et la dramaturgie, et inversement ?

 

Dans la mémoire collective, une sonorité et une image s’associent, sans que les deux soient en présence. 

Nous sommes séduites par l’idée qu’une sonorité contient une image et que l’image contient un son. 

L’équipe du projet se questionnera donc sur ce rapport d’interactions et de frottements. 

 

Concept & Interprétation : 

Créateur Son : 

Création lumières : 

 

Regard extérieur : 

 

Travail vocal : 

ÉQUIPE

 

 

Marielle Morales 

Agathe Thevenot

 

Antoine Paulin

Marc Lhommel

(à confirmer)

 

Filipe Lourenço

 

 Sarah Klenes

PARTENAIRES

 

Les Brigittines, Playhouse for Movement, Bruxelles (B)

 

La Plateforme/Cie Samuel Mathieu, Toulouse (F)

 

Réseau Grand Luxe : 

Centre Chorégraphique du Luxembourg 3CL (L),

Pôle Sud, Strasbourg (F), 

Grand Studio, Bruxelles (B), 

Théâtre l’Abri, Genève (CH)

 © 2020 by AThev created with Wix.com

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Vimeo Icon